dimanche 4 mai 2008

Comment trouver le bonheur?

Comment trouver le bonheur ?
Le premier secret est de mettre par instant le monde entre parenthèses. [...]
L'autre secret - ou le même ? - est d'être simple. De saisir les joies les plus naturelles. Le repos sur l'herbe à mi-course, le dos épousant la forme d'un talus, l'oreille attentive au bruit d'un ruisseau, les yeux fixés sur les merveilleux nuages. [...] Les jeux et les sports qui établissent de justes rapports entre le corps et l'esprit, qui, dans la piscine ou sur le stade, font retrouver à l'homme l'enfance des hommes et le transmuent pour une minute ou pour une heure en un bel animal innocent.
L'art enfin, source merveilleuse d'émotion et de communication, apporte à l'intelligible le complément sensible sans lequel la part la plus profonde de l'être ne peut s'accomplir. [...] L'art combat la médiocrité par l'exaltation. Les plus beaux vers de la langue française réunis dans une anthologie. Les musées et les monuments offerts à notre admiration. [...] La musique devenue accessible à chaque instant grâce au disque, à la radio, à la cassette, si accessible et peut-être si profanée qu'il m'arrive de regretter le temps lointain où je créais le silence intérieur en marchant dans les rues nocturnes vers la salle de concert où il me semblait déjà entendre les instruments s'accorder.
Je n'omets pas l'amitié qui mériterait à elle seule tout un livre. La chaîne qui se noue entre adultes et jeunes hommes dans le soutien mutuel de l'expérience et de l'ardeur, celle qui se tisse chaque jour entre compagnons d'étude et de travail, unis par les difficultés partagées et les désaccords surmontés. Enfin ces profonds échanges où chacun se sent obligé de l'autre, celui qui donne à l'égal de celui qui reçoit.
Tout cela m'apparaît très simple. Mais je veux terminer par plus simple encore, en empruntant à La Bruyère cette maxime qui résume la plus belle part de ma vie et, je le crois, de toute vie : "Être avec des gens qu'on aime, cela suffit : rêver, leur parler, ne leur parler point, penser à eux, penser à des choses plus indifférentes, mais auprès d'eux, tout est égal."

Pierre Massé, La crise du développement, 1973
Baccalauréat français, séries générales, 1984

1 commentaire:

Anonyme a dit…

et j'ajoute : venir faire un tour sur ce blog,un petit bonheur à ne pas négliger, qui nous est si gentiment offert
merci Quinqua! et bon dimanche!
mimi